Connaitre les avantages et les inconvénients d’un porte-vélo avant d’effectuer son choix

Pour effectuer le bon choix, il faut tout d’abord appréhender les avantages et les inconvénients des différents types de portes-vélo. Cet article dévoile les avantages et les inconvénients d’un porte-vélo selon ses types.

Les avantages des portes-vélos pour voiture en fonction de leurs types

Ce sont des accessoires indispensables pour les passionnés de vélos étant donné qu’ils constituent un moyen simple et sécurisé pour les transporter sans avoir à les démonter et les monter ensuite une fois arrivé à destination. Leurs avantages varient en effet selon les types. Pour le porte-vélo de toit, il offre la possibilité de transporter les vélos en toute sécurité en s’affranchissant des risques de chocs. Il est compatible pour tous les véhicules possédant des barres de toit. C’est une solution économique, simple d’utilisation et peu encombrante pour la voiture.

Les avantages porte-vélo image

Son utilisateur peut accéder au coffre sans soucis et le conducteur garde une meilleure visibilité de l’arrière de sa voiture. En ce qui concerne le porte-vélo de coffre, il est adapté à tous les types de voitures. Il est facile à installer et ne nécessite aucun matériel spécifique. Les sangles suffisent pour fixer les vélos. Ce modèle peut transporter jusqu’à 3 vélos et est compatible également avec les 4×4 et SUV.

Pour le porte-vélo d’attelage, il s’agit d’un modèle très stable, simple à utiliser et qui offre une facilité d’accès au coffre grâce à un mouvement d’inclinaison. Ce type de porte-vélo peut transporter jusqu’à 4 vélos et comporte un antivol pour assurer la sécurité des vélos. Toutes les voitures ayant une boule d’attelage peuvent l’utiliser. La plupart des modèles de porte-vélo d’attelage sont munis d’une plaque d’immatriculation et de feux arrière supplémentaires.

Les inconvénients des portes-vélos pour voiture selon leurs catégories

Les voitures qui n’ont pas de barres de toit ne peuvent pas utiliser un porte-vélo de toit. Ce dernier présente également une consommation élevée en carburant étant donné l’augmentation de la prise au vent du véhicule avec les vélos sur son toit. En plus, l’accès à certains endroits est limité avec ce type de porte-vélo. La voiture prend de la hauteur et ne peuvent pas accéder à certains tunnels, ponts, parkings, péages dont les hauteurs sont limitées.

Le nombre de vélos à transporter avec un porte-vélo de toit est relatif aux largeurs du toit du véhicule. Quant au porte-vélo de coffre, la visibilité de l’arrière de la voiture, des feux arrière et de la plaque d’immatriculation ainsi que l’ouverture du coffre est perturbée. En plus, le conducteur doit constamment vérifier la fixation des sangles, car le porte-vélo de coffre n’est pas vraiment destiné pour les longs trajets. Les sangles peuvent bouger et les vélos risquent de s’entrechoquer. Tout comme le porte-vélo de coffre, le porte-vélo d’attelage réduit également la visibilité de l’arrière de la voiture ainsi que des feux et de la plaque d’immatriculation. Son inconvénient réside aussi dans son prix qui est un peu coûteux.